Le CrossFit Open 2021 est terminé - Voici qui se trouve au sommet du classement

3543
Quentin Jones
Le CrossFit Open 2021 est terminé - Voici qui se trouve au sommet du classement

Le CrossFit Open 2021 a été une période de trois semaines rapide et furieuse, composée de quatre entraînements - 21.1, 21.2, et une offre combinée de 21.3 et 21.4. Les 10 pour cent des meilleurs athlètes dans chacune des six régions (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Afrique, Asie, Océanie et Europe) se qualifieront pour les quarts de finale. Quelques privilégiés passeront ensuite aux demi-finales, où ils pourront gagner une invitation aux NOBULL CrossFit Games 2021 à Madison, WI, du 27 juillet au 1er août.

Parmi les 25 meilleurs hommes et femmes, beaucoup de noms vous sembleront familiers. Jeffrey Adler du Canada - qui a terminé cinquième aux Jeux CrossFit 2020 - mène les hommes. Tia-Clair Toomey-Orr, quadruple Fittest Woman on Earth® en titre, n'a accumulé que 26 points (à l'Open, plus le score est bas, mieux c'est). Les autres grands noms incluent les frères Scott et Saxon Panchik, Noah Ohlsen, Patrick Vellner, Rich Froning Jr., et Brent Fikowski. Chez les femmes, Haley Adams, Kara Saunders, Kristi Eramo O'Connell, Kari Pearce, Katrin Davídsdóttir et Amanda Barnhart sont toutes dans le top 25.

Le système de qualification des Jeux 2021 est différent cette année par rapport aux années précédentes. Plus d'informations à ce sujet ci-dessous, mais le processus en trois phases culminera avec38 hommes, 38 femmes et 38 équipes qualifiées pour les Jeux via les demi-finales. Deux hommes supplémentaires et deux femmes supplémentaires se qualifieront via la qualification de la dernière chance, qui suivra les demi-finales.

[En relation: Brûlez les graisses et augmentez votre capacité de travail avec le conditionnement corporel]

Résultats de l'Open CrossFit 2021

Voici les 25 meilleurs hommes, femmes et équipes après la dernière semaine de l'Open CrossFit 2021. Pendant l'Open, les points pour chaque épreuve sont égaux au rang respectif de chaque athlète - la première place rapporte un point, la 10e place rapporte 10 points, la 800e place est 800 points, etc. Plus le total de points d'un athlète est bas, plus il est haut dans le classement.

Avertissement: ces scores sont sujets à changement jusqu'à ce que CrossFit finalise le classement.

Division Hommes - Top 25

  1. Jeffrey Adler, Canada - 102 points
  2. Scott Panchik, États-Unis - 142 points
  3. Travis Mead, États-Unis - 166 points
  4. Saxon Panchik, États-Unis - 218 points
  5. Richard Froning Jr., États-Unis - 255 points
  6. Noah Ohlsen, États-Unis - 274 points
  7. Samuel Cournoyer, Canada - 277 points
  8. Cole Greashaber, États-Unis - 405 points
  9. Agustin Richelme, Argentine - 420 points
  10. Oleg Lascenko, Grande-Bretagne - 429 points
  11. Cédric Lapointe, Canada - 457 points
  12. Stas Solodov, Russie - 511 points (T-12)
  13. Giorgos Karavis, Grèce - 511 points (T-12e)
  14. Jonne Koski, Finlande - 566 points
  15. Elliot Simmonds, Grande-Bretagne - 584 points
  16. Logan Collins, États-Unis - 591 points
  17. Jay Crouch, Grande-Bretagne - 613 points
  18. Colten Mertens, États-Unis - 624 points
  19. Jayson Hopper, États-Unis - 630 points
  20. Patrick Vellner, Canada - 640 points
  21. Alex Kotoulas, Grèce - 644 points
  22. Brent Fikowski, Canada - 646 points
  23. Fabian Beneito, Espagne - 670 points
  24. Hunter Holifield, États-Unis - 702 points
  25. Cody Anderson, États-Unis - 710 points (T-25e)
  26. Mitch Wagner, États-Unis - 710 points (T-25e)

Division féminine - Top 25

  1. Tia-Clair Toomey-Orr, Australie - 26 points
  2. Emma Cary, États-Unis - 66 points
  3. Kara Saunders, Australie - 111 points
  4. Kristin Eramo O'Connell, États-Unis - 189 points
  5. Mallory 'Brien, États-Unis - 211 points
  6. Emma McQuaid, Irlande - 232 points
  7. Dani Speegle, États-Unis - 238 points
  8. Elena Carratala Sanahuja, Espagne - 241 points
  9. Brooke Wells, États-Unis - 243 points
  10. Haley Adams, États-Unis - 307 points
  11. Matilde Garnes, Norvège -320 points
  12. Gabriela Migala, Pologne - 330 points
  13. Danielle Brandon, États-Unis - 363 points
  14. Katrin Davíðsdóttir, Islande - 376 points
  15. Emma Lawson, Canada - 382 points
  16. Kari Pearce, États-Unis - 398 points
  17. Kristin Holte, Norvège - 414 points
  18. Amanda Fusuma, Brésil - 458 points
  19. Andrea Nisler, États-Unis - 460 points
  20. Bethany Shadburne, États-Unis - 464 points (T-20)
  21. Amanda Barnhart, États-Unis - 464 (T-20)
  22. Chloé Gauvin-David, Canada - 479 points
  23. Larissa Cunha, Brésil - 498 points
  24. Amy Morton, Canada - 522 points
  25. Sasha Nievas, Argentine - 528 points

[En relation: Blind CrossFitter Kym Dekeyrel prospère sous les projecteurs]

Division des équipes - Top 25

  1. CrossFit Mayhem Freedom - 11 points
  2. Invictus - 26 points
  3. Équipe Kolesnikov - 34 points
  4. Reebok CrossFit Frankston - 54 points
  5. Équipe Butchers Lab - 57 points
  6. Invasion PSC - 63 points
  7. Invictus invincible - 80 points (T-8e)
  8. Think Tank de formation - 80 points (T-8e)
  9. PRO1 Montréal - 83 points
  10. Équipe CFR 1 - 85 points
  11. I1UVIT - 100 points
  12. 64 ARmy Gold - 102 points
  13. CrossFit Hype - 103 points
  14. Culture d'entraînement CrossFit Zurriola - 115 points (T-14e)
  15. CrossFit Borgen - 115 points (T-14e)
  16. Trois rois - 131 points
  17. 1855 - 138 points
  18. Sur la bonne voie - 172 points
  19. Équipe Dubaï - 182 points
  20. C2X CrossFit - 184 points
  21. Omnia - 186 points
  22. CrossFit Oslo Wolfpack - 208 points
  23. Équipe Koda - 209 points (T-23e)
  24. CrossFit Grandview - 209 points (T-23e)
  25. Résurrection CrossFit - 213 points
  26. CrossFit Nordique - 214 points

Gagnants de la division adaptative

Au total, il y a 16 divisions adaptatives - huit pour les hommes et huit pour les femmes. Vous trouverez ci-dessous les dirigeants de chaque.

  • Extrémité supérieure des hommes: Casey Acree, États-Unis - 11 points
  • Extrémité supérieure des femmes: Sabrina Daniela Lopez, Suisse - 20 points
  • Hommes membres inférieurs: Ole Kristian Antonsen, Norvège - 20 points
  • Femmes membres inférieurs: Natalie Bieule, États-Unis - 28 points
  • Hommes neuromusculaires: Brett Horchar, États-Unis - 7 points
  • Femmes neuromusculaires: Letchen Du Plessis, Afrique du Sud - 9 points
  • Vision des hommes: Marc Gil Manzanares, Espagne - 13 points
  • Vision des femmes: Kimberley Dekeyrel, États-Unis - 16 points
  • Hommes de petite taille: Michal Lagosz, Pologne - 11 points
  • Femmes de petite taille: Creusa Castro, Brésil -9 points
  • Hommes assis (W / Hip): Tom Miazga, États-Unis - 10 points
  • Femmes assises (W / Hanche): Cindy Ouellet, Canada - 10 points
  • Hommes assis (sans hanche): Simon Farre, France - 9 points
  • Femmes assises (sans hanche): Andrea Wilson, États-Unis - 8 points
  • Intellectuel des hommes: Loic Jacobowsky, France - 7 points
  • Intellectuelle des femmes: Julia Lane, Canada - 8 points

Performances remarquables

Comme c'est le cas lors de tout Open, une poignée d'athlètes vont se démarquer du reste du peloton. Voici qui avait l'air spectaculaire au cours des trois premières semaines de la saison CrossFit 2021.

Tia-Clair Toomey-Orr

Qui est choqué de voir Toomey-Orr sur cette liste? Probablement personne. Ce n'est pas parce que la domination est attendue qu'elle n'est toujours pas digne d'éloges. Toomey a créé un écart de 40 points entre elle et sa plus proche concurrente, Emma Cary. Dans l'ensemble, elle a le score le plus bas entre les hommes et les femmes. Elle s'est classée première en 21.3 et est resté dans le top 10 pour 21.1 et 21.4 (qui, elle admet, aurait pu être un meilleur événement pour elle sans une seule erreur). Sa seule sous-dixième place a été pendant 21.2, qui consistait en des bribes d'haltères et des sauts de boîte de burpee.

Étonnamment, Toomey-Orr n'a jamais remporté un Open. Sa meilleure performance Open remonte à 2020. Elle a obtenu la quatrième place. Tenez compte de son déménagement avec son mari et entraîneur Shane Orr, de son entraînement avec l'équipe féminine australienne de bobsleigh en Corée du Sud (ce qui signifiait également une quarantaine d'une semaine) et des problèmes de voyage potentiels pour les demi-finales - et c'est d'autant plus impressionnant qu'elle est assise. au sommet du classement.

Emma Cary

Emma Cary, 17 ans, est chaude sur la queue de la femme CrossFit la plus dominante de tous les temps. C'est exact. Cary a remporté l'Open féminin (14-15) en 2019 et s'est classé deuxième dans l'Open féminin (16-17) l'année suivante. Elle a également remporté un CrossFit Games en 2019 pour la division Filles (14-15). À 17 ans, elle concourt à l'adolescence, mais il est impressionnant que cette jeune arme puisse combler un écart étroit entre Toomey-Orr. C'est quelque chose à mettre sur le CV.

Jeffrey Adler

Encore une fois, ce n'est pas un énorme choc, mais cela pourrait être un aperçu de l'avenir. Maintenant que Mat Fraser, quintuple vainqueur des Jeux, est à la retraite, quelqu'un doit le remplacer. Pendant les Jeux de 2020, Adler a bouleversé Fraser lors de l'événement CrossFit Total et a donné sa course pour son argent lors de l'événement Bike Repeater - deux des moments les plus excitants pendant des Jeux autrement prévisibles.

[En relation: Les meilleures haltères pour le CrossFit, l'haltérophilie, la dynamophilie, les soulevés de terre, etc.]

Comme Toomey-Orr, Adler a 40 points de moins que Scott Panchik. Sa meilleure performance est survenue lors du 21.2 événement. Reconnu pour son incroyable force, Adler s'est classé 46e sur 21.4, avec un complexe maximum de 317 livres. Pour 21.1 et 21.3, il s'est classé 20e et 28e, respectivement.

Scott Panchik

Le plus vieux des trois frères Panchik, Scott (33 ans), occupe la deuxième place derrière Adler. À ce jour, c'est sa performance Open la plus impressionnante. Auparavant, son meilleur résultat à l'Open était quatrième en 2013 et 2016. Scott est également un vétéran des Jeux, ayant participé à huit CrossFit Games, avec ses meilleurs résultats en 2012 et 213 (quatrième). Si le classement Open est une indication de ce qui va arriver, alors Scott pourrait être à la recherche de sa meilleure année de tous les temps.

Il a terminé sixième en 21.3, 33e en 21.1, 47e sur 21.2 et 56e sur 21.4.

Le top 10 pour cent

Maintenant que CrossFit adhère à un système basé sur le continent, les 10 pour cent des meilleurs athlètes et les 25 pour cent des meilleures équipes passeront en quarts de finale. Voici la répartition du nombre d'athlètes par région qui se traduit par:

Division féminine

  • Amérique du Nord - 5359 athlètes
  • L'Europe  - 1904 athlètes
  • Océanie - 779 athlètes
  • Amérique du Sud - 388 athlètes
  • Asie - 359 athlètes
  • Afrique - 278 athlètes

Division masculine

  • Amérique du Nord - 7327 athlètes
  • L'Europe  - 3402 athlètes
  • Océanie - 990 athlètes
  • Asie - 812 athlètes
  • Amérique du Sud - 703 athlètes
  • Afrique - 421 athlètes

[En relation: Comment brûler les graisses pour perdre du poids et plus de définition]

Qualification pour les Jeux CrossFit 2021

La structure de la saison CrossFit de cette année comprend un processus de qualification en trois étapes qui divise les athlètes par continent - Amérique du Nord, Europe, Océanie, Asie, Amérique du Sud, Afrique. L'Open, les quarts de finale, les demi-finales et un qualificatif de dernière chance constituent le processus de qualification.

[En relation: Tout ce que vous devez savoir pour créer votre premier programme d'entraînement]

Après l'entraînement 21.3 et 21.4 résultats finaux, les 10 pour cent des meilleurs athlètes de chaque continent (25 pour cent des équipes et 10 pour cent dans le monde pour les concurrents de la tranche d'âge) auront la chance de participer aux quarts de finale. Les athlètes les mieux classés des quarts de finale de chaque continent obtiennent une place dans les demi-finales de cette région, et les meilleurs de ces demi-finales se qualifient pour les NOBULL CrossFit Games 2021. De plus, les athlètes qui terminent à moins de trois places d'une place de qualification pour les Jeux dans leur demi-finale respective pourront participer à une qualification de dernière chance pour réserver un billet pour les Jeux.

Image en vedette: @ tiaclair1 sur Instagram / Photo par Victoria Costello


Personne n'a encore commenté ce post.